Sport et loisirs : infos du secteur et métiers

Sport et loisirs

En France, suivre un parcours en sport et loisirs promet des avenirs meilleurs. En effet, la multiplicité des branches de formations permettent aux étudiants de choisir une filière intéressante. En moyenne, le nombre des employés de ce secteur remonte aux environs de 300 000 individus. On peut dire que le marché de l’emploi en sport et loisirs n’est pas encore saturé dans le pays.

Un secteur porteur

En général, on peut conclure que les personnes qui choisissent la filière sport peuvent avoir des futurs. Plusieurs branches d’activités ont besoin des spécialistes de ce domaine pour garantir le fonctionnement de leur activité. On peut citer le pôle médical, le commerce et le droit du sport. Quant au secteur loisirs, le développement s’évolue également à un rythme exponentiel. Cette expansion se fait plus remarquée sur la branche du tourisme. On retient par exemple un effectif de plus de 70 000 visiteurs à l’Hexagone chaque année. Le nombre des employés recrutés se chiffre aux alentours de 40 000 personnes ou plus.

Le profil du professionnel en sport et loisirs

A part le fait de suivre la branche d’études appropriée au métier, la passion est également une chose importante dans l’exercice d’une activité en sport et loisirs. Le sport-études est la branche à suivre si l’on veut devenir un vrai spécialiste du domaine. Cela ne suffit pourtant pas pour surpasser les diverses épreuves qu’on pourrait rencontrer.

Encadrement en club

Pour bénéficier d’un encadrement scolaire sportif, il est obligatoire de détenir des BPJEPS ou brevets professionnels de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, de la part du Ministère des Sports. Afin de renforcer les acquis basiques, il est également indispensable de passer par la branche d’études universitaire STAPS ou Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives. Pour devenir des grands spécialistes à l’instar des médecin de sport ou journalistes sportifs, les étudiants commencent d’abord par une filière générale et enchaîne par la suite dans une branche d’études plus spécialisée. Avec l’évolution de la technologie, plusieurs métiers exigent désormais des acquis en sport et loisirs pour assurer la ténacité des employés. De ce fait, cette branche n’est pas sur le point de se limiter.