4 conseils pour réussir une randonnée en quad

randonnée en quad

Publié le : 01 octobre 20216 mins de lecture

Face aux pressions du quotidien, une escapade en quad permet de déstresser et de découvrir de nouveaux horizons. Cette activité est synonyme d’aventure dans la nature. Actuellement, ce véhicule tout terrain est sollicité par beaucoup de randonneurs. Il permet de réaliser des itinéraires originaux et de sortir des sentiers battus. La randonnée en quad vous tente ? Afin de profiter pleinement de cette aventure, une bonne préparation est nécessaire.

1. Une vérification technique de votre quad

Une randonnée réussie rime avec l’absence de problèmes. Avec un véhicule motorisé, comme le quad, vous n’êtes pas à l’abri d’une panne ou d’une crevaison. Des situations qui peuvent transformer votre randonnée en mauvais souvenir. Ainsi, il est important d’effectuer un contrôle technique des composants de votre quad avant le départ. Cette opération n’implique pas forcément un professionnel. Il suffit de vous munir de quelques pièces de quad basiques. Pour ce faire, vous devez démarrer le quad et rouler un peu. Durant ce contrôle, vous devez porter une attention aux bruits et tester le système de freinage. Une vérification rapide de l’huile moteur et du liquide de refroidissement s’impose également. Ensuite vient la vérification du filtre à air et des pneus. Une fois ces contrôles effectués, vous êtes prêt pour l’aventure.

Le premier contrôle consiste à vérifier les pneus. Il passe par le contrôle de la pression et la présence de crevasses. Après les pneus, vérifiez le serrage de vos roues. Un écrou qui se desserre peut provoquer un accident en plein sentier. Le second contrôle technique porte sur l’huile. Si vous n’êtes pas sûr de l’échéance, procédez à une vérification physique de son niveau. De même, vérifiez le niveau du liquide de refroidissement. Cette inspection peut être réalisée à l’aide d’un réfractomètre. La dernière vérification porte sur le filtre à air de votre véhicule. Il est primordial puisqu’il empêche les éléments extérieurs de pénétrer le moteur. Pour vérifier l’état de votre filtre, il suffit de le retirer et d’y introduire de la luminosité. Par ailleurs, vous devez penser à nettoyer le drain d’eau du filtre.

2. Un bon itinéraire pour réussir une randonnée

Dans l’imaginaire collectif, une randonnée en quad rime souvent avec une ballade en pleine nature. Cette idée soulève la question de la possibilité de conduire un engin motorisé en forêt. Si tel est votre projet, il est important de vérifier les règlementations en vigueur avant de préparer votre itinéraire. Tout d’abord, votre itinéraire doit tenir compte des voies ouvertes aux véhicules à moteur en forêt. En effet, certaines pistes sont spécifiquement dédiées à cette pratique. Par contre, vous devez éviter de préparer un itinéraire sur des voies hors-pistes. Sortir des sentiers autorisés est interdit en France. Vous ne pouvez pas rouler sur les sentiers réservés aux promeneurs, par exemple. Vous avez envie de vous aventurer sur un terrain privé ? Si cette voie ne fait pas état d’une interdiction de circuler en quad, vous pouvez vous y aventurer. Afin de trouver des terrains privés, il vous suffit d’effectuer quelques recherches sur Internet. Par contre, l’accès à ces domaines privés est payant. Vous manquez d’inspiration pour concevoir votre itinéraire ? Renseignez-vous sur les sites, forums ou blogs spécialisés. Ils proposent des itinéraires originaux.

3. La préparation des équipements nécessaires

Une randonnée implique des équipements complets afin d’en profiter pleinement. Un déplacement en quad nécessite le port de casque et des lunettes de protection. Du côté vestimentaire, vous devez porter des habits de montagne équipés des gants et des chaussures adéquates. Dans le cas d’une randonnée sportive, vous devez apporter des accessoires supplémentaires, comme les coudières et les genouillères. La carte est le premier équipement dont vous devez disposer. Il est recommandé d’utiliser celle de l’Institut national de l’information géographique et forestière. Elle fournit des informations détaillées sur les sentiers, les voies et le relief. La lecture d’une carte IGN est assez complexe. Si vous manquez de temps pour appréhender toutes les notions, vous pouvez vous tourner vers des outils plus modernes. Aujourd’hui, de nombreuses applications s’adressent aux randonneurs.

4. Assurer la sécurité

Une randonnée réussie est celle qui se déroule en toute sécurité. Pour les débutants, une période d’initiation est nécessaire, même si vous avez le permis. Il est également possible de solliciter l’aide d’un guide professionnel. Avant de rouler, vous devez connaitre les règles en vigueur. Un quad ayant une cylindrée de plus de 50 cm3 s’adresse aux personnes de plus de 14 ans. En dessous de cet âge, les jeunes peuvent monter un quad qui dispose d’une cylindrée inférieure à 50 cm3. Il est également important de connaitre la vitesse maximale autorisée du quad. Sachez que vous ne pourrez jamais atteindre la vitesse maximum durant une randonnée, notamment après une pluie. La randonnée en quad se définit comme une activité de franchissement et non d’accélérationSi votre randonnée s’inscrit dans un circuit organisé, vérifiez que votre véhicule est couvert par l’assurance. Vous louez les véhicules à un professionnel ? Vous êtes en droit de réclamer l’assurance. Avant de signer un contrat de location, vérifiez qu’il inclut une garantie assistance. Cette dernière vous couvre en cas de panne du quad.

Plan du site