Qu’est-ce que le Roller ?

Le Roller

Le concept de patin à roulettes a été mis en place par le belge, Joseph Merlin grâce à l’adaptation du patin sur glace au patin de terre. Autrement, c’est un mode de locomotion grâce auquel une personne se déplace sur des chaussures montées sur roues encore connues sous le nom de patins à roulettes ou rollers.

Historique

Différents types de rollersEn 1760, Joseph Merlin fixa des rouleaux métalliques sur une plaque de bois.

En 1789, Lodewijk Van Lede, de nationalité hollandaise, mit au point des patins à roulettes destinés à rouler sur le sol.

En 1819, un français du nom de Petibled déposa un brevet pour la conception et la fabrication d’une paire de patins à roulettes à trois roues en ligne avec des vis sous le talon qui servent de frein.

Plus tard en 1863, James Plimpton introduisit le système de tournage du patin qui était une révolution.

En 1884, les premiers roulements à billes voient le jour. Une nouvelle ère s’ouvre alors sur le patin à roulettes qui devient dorénavant un sport de vitesse et d’endurance.

À partir du XXIe siècle, le roller se démocratise de plus en plus et connaît une diversification des disciplines sportives créées. Partout en Occident, en France, en Allemagne, en Angleterre ou aux États-Unis, de nombreuses patinoires furent inaugurées pour accompagner le succès du patinage à roulettes. Des compétitions de patinage artistique virent le jour un peu partout dans le monde et la Fédération Internationale de Roller-Skating fut créée en 1924. Elle compte à ce jour 107 pays membres et plusieurs disciplines dont les plus connues sont :

la descente (downhill)

le hockey in-Line,

la vitesse sur piste ou route

Envie de découvrir des activités physiques et sportives, consultez le site Sportweek.

Les différents types de rollers

Aujourd’hui avec l’évolution de la chaussure à roulettes, on rencontre de nombreux modèles de roller. Voici les différents types existants sur le marché.

Le patin à roulettes ou Roller Quad

Ce type d’accessoire se différencie des autres par la disposition des roues qui sont deux à deux parallèles les unes aux autres (comme pour une voiture). Il se fixe généralement grâce à des lacets.

Le roller fitness

Destiné à faire de la randonnée, ce type de patin à roulettes est généralement assez confortable. Il est conçu pour rouler sur route ou piste et aussi sur une longue distance.

Le roller vitesse

Comme son nom l’indique, le roller vitesse est conçu de manière à minimiser le plus possible les frottements liés au roulement ; ce qui permet de gagner en performance et d’atteindre de grandes vitesses. Il est utilisé le plus souvent dans le cadre des compétitions.

Le roller street

Conçu pour une utilisation urbaine, il est très polyvalent. Il s’adapte à toutes les situations sans pour autant en être spécialiste.

Le roller endurance

Il est semblable à celui destiné au fitness. La seule différence se trouve au niveau de l’ergonomie de ce roller qui favorise le confort et une économie d’énergie accrue. De cette manière, le skater peut couvrir de très grandes distances.

Le roller agressif

Il est conçu pour les skaters de l’extrême. Très résistant, il tient bien au pied et permet la réalisation de figures acrobatiques en tout genre.

Les disciplines de roller

Le patinage artistique

C’est une discipline artistique et sportive qui se pratique en individuel ou en couple. Cette discipline nécessite de la part des athlètes de la vitesse, de la puissance, de la précision, de l’acrobatie et un sens artistique. Le matériel principal du patinage artistique est le patin à roulettes ou le roller quad. Toutefois, l’artiste peut également utiliser un accessoire équipé d’une platine et dont les roues sont en ligne.

Parmi les catégories du patinage artistique, il y a la danse, le patinage de groupe, le patinage In-Line artistique.

Le roller freestyle

Cette discipline a vu le jour en 1994 suite au succès des pratiques de la glisse chez les jeunes et dans le milieu urbain. Elle est composée de plusieurs spécialités à savoir :

Le slalom : c’est une discipline qui se réalise en musique (chorégraphie artistique) ou pour les amateurs de vitesse, des parcours de franchissement.

Le freeride : on distingue le skatecross et la Hauteur pure. Pour la première, il s’agit d’une course d’obstacle en roller qui se déroule aussi bien dans un environnement urbain qu’en skatepark. Et pour le second, les concurrents se défient sur la hauteur maximale à franchir. Les meilleurs arrivent à passer la barre de 1m 60.

L’acrobatique : dans cette discipline, le patin à roulette devient l’élément maitre de tout et tout est bon pour faire de la glisse. Que ce soit le mobilier urbain ou les espaces réservés, les amateurs de glisse enchaînent des figures de glisse, de parcours libre ou encore de sauts divers.

Au-delà des disciplines énumérées, le roller sert également dans plusieurs autres disciplines telles que le Hockey, la descente, la course et même la randonnée.